STEVE PAXTON: SWIMMING IN GRAVITY

- ATELIERS -

25 > 29 Mars 2019 - BRUXELLES

avec Ray Chung - Patricia Kuypers - Charlie Morrissey - Otto Ramstad - Scott Smith

 

Cet évènement vous propose de découvrir différents aspects du travail de Steve Paxton à travers une série d'ateliers (Contact Improvisation, Material for the Spine, des laboratoires de mouvement et de danse improvisée). Les différents enseignants sont des artistes ayant travaillé avec Steve Paxton et intégré cette expérience dans leur enseignement et pratiques artistiques. Chaque participant aura l'occasion de suivre tous les ateliers, deux master classes seront donnés par enseignant durant la semaine. Des temps d'échanges, de discussions et de présentations informelles sont également prévus durant la semaine. Une jam/party célébrera la fin de cette semaine d'ateliers. Pour plus de détails, voir le planning ci-dessous. Les ateliers auront lieu à La Raffinerie (Charleroi Danse) et au TICTAC art centre.

Prix: 230 € pour la semaine, lunch inclus.

Envoyez votre CV et une lettre de motivation avant le 31 janvier 2019 Ă  formations@contredanse.org.
L'inscription ne peut se faire que pour la semaine complète.

Les ateliers étant donnés en langue anglaise, veuillez également nous préciser si vous souhaitez une traduction vers le français.

N'hésitez pas à suivre l'actualité de l'évènement sur notre page facebook Contredanse.

 

-----------------------------------------------------------------

Ray Chung - Contact Improvisation

Lors de cet atelier, nous expérimenterons l'ancrage, la chute et la mobilité du support, en intégrant notamment les variations de poids, la suspension, la précision dans la position des centres, développant un tonus et un alignement adéquats pour permettre les changements de poids inattendus. Nous ferons appel au système de perception haptique pour renseigner nos mouvements et nos choix, en relation avec d'autres corps dans le champ de la gravité, surfant sur les courbes de l'espace-temps.

Danseur, enseignant et ingénieur, Ray Chung aime partager sa passion pour la danse. Il s'intéresse surtout à l'improvisation et le Contact Improvisation fait partie intégrante de sa pratique de spectacle improvisé. Son travail s'est également nourri d'autres formes de mouvement, dont les arts martiaux, le bodywork et le Mouvement authentique, ainsi que de collaborations régulières avec danseurs, musiciens et autres.

Une photographie de Levi Dershowitz

 

-----------------------------------------------------------------

Patricia Kuypers - Inner scores

Je suis intéressée à saisir l'opportunité pour ouvrir un temps de recherche autour de la notion de partition intérieure. Mettre à jour les instructions que, consciemment ou inconsciemment, nous nous donnons à nous-même quand nous improvisons. Cela concerne aussi bien l'improvisation en solo qu'en groupe considérant que quel que soit le contexte nous avons toujours des stratégies pour entrer dans l'espace, commencer, développer un langage de mouvement, interagir, être en relation, convoquer l'imagination, la mémoire. Ainsi dans cette session nous allons tenter de capter nos propres modalités afin de pouvoir découvrir quelque chose à propos de ce que nous faisons et observer les phénomènes qui apparaissent quand notre partition intérieure est interprétée par un partenaire.

Patricia Kuypers, danseuse, chorégraphe, éditrice et chercheuse en danse, pratique l’improvisation comme forme de spectacle et développe des processus de création, e.a. avec des dispositifs vidéo temps réel en collaboration avec Franck Beaubois. Depuis sa rencontre avec Steve Paxton et sa découverte du Contact Improvisation, elle l'enseigne régulièrement un peu partout en Belgique, en France et à l'étranger. A présent installée en Auvergne, elle y développe en pleine nature un lieu de création, recherche et formation en danse où elle enseigne et accueille d'autres artistes pour des sessions de pratique intensive et des performances ouvertes.

Une photographie de Ahmed Waddah

 

-----------------------------------------------------------------

Charlie Morrissey - Bodies without end 

Cet atelier offrira un espace pour explorer le corps dans ses différentes dimensions : le corps comme proposition anatomique (à partir du squelette), comme entité perceptive, comme matière et substance, comme série de processus temporels et comme reflet de son environnement. Exercices pratiques et propositions permettront de visiter les passages entre ces états et de découvrir d'autres versions possibles de nous-mêmes. Ce travail s'articule autour de mon expérience avec Steve Paxton et de Material for the Spine, à la fois comme finalité et point de départ de pratiques en studio ; le travail de Lisa Nelson autour de l'accordage et de la perception est également une source d'inspiration pour mon enseignement et ma pratique artistique.

J'enseigne le mouvement, je danse et conçois des spectacles. A Wainsgate Chapel dans le Yorkshire (UK), j'ai mis en place un programme d'ateliers, de spectacles et d'évènements qui explorent « ce que le mouvement fait ». Je cultive un grand intérêt pour l'imagination comme phénomène physique en transformation et pour les interactions sous toutes leurs formes.

Une photographie de Pari Naderi

 

-----------------------------------------------------------------

Otto Ramstad - Material for the Spine

En 1986, Steve Paxton développe Material for the Spine (MFS) – une exploration des possibilités de mouvement à partir des muscles entourant la colonne vertébrale ainsi que des relations entre la tête, le bassin, les vertèbres, les omoplates et les mains. Cette pratique en solo se base sur des exercices spécifiques, des « puzzles pour le corps » ainsi que des images idéokinétiques. J'ai rencontré le travail de Steve Paxton en 1996 à travers le Contact Improvisation et, en 2010, Material for the Spine. Deux années plus tard, on m'a demandé d'enseigner quelques ateliers de MFS et, depuis, ceux-ci se sont intensifiés sur de plus longues durées. Je réponds simplement aux demandes d'apprentissage qui me sont faites et à mon propre désir d'apprendre, l'apprentissage étant un élément central de la danse. Le soin, la préservation et l'archivage sont des sujets qui m'intéressent particulièrement. Avec MFS, nous pouvons prendre soin de nos corps dans l'espoir de préserver nos capacité de mouvement tout en proposant une forme d'archive de ce travail. Qu'est-ce que la préservation et la prise en soin d'un système de mouvement ? Une danse ? Un corps ?

Otto Ramstad est un danseur, un artiste vidéo et un professeur certifié de Body-Mind Centering®. Depuis plus de vingt années, il collabore avec Olive Bieringa sur le projet BodyCartography, créant spectacles, films, installations et festivals. Son travail récent « Lineage » se penche sur la question de l'apprentissage et de la façon dont nous apprenons, prenons soin et archivons, traçant des ponts entre ses propres modalités d'apprentissage de la danse expérimentale et des pratiques somatiques, particulièrement celles du Tuning Score de Lisa Nelson, de Material for the Spine de Steve Paxton, du Body-Mind Centering® de Bonnie Bainbridge Cohen ainsi qu'une autre forme d'apprentissage - celle de son héritage norvégien, récemment révélé à lui, alors qu'invisible jusque-là. Dans son exploration de la vie de son arrière grand-père John Ramstad et des lieux qu'il a traversé, Otto se penche sur la question de la vie d'un corps dans la campagne norvégienne d'il y a 100 ans.

 

-----------------------------------------------------------------

Scott Smith - Materials for Movement

Cet atelier s’appuie sur une série d'exercices visant à soutenir l'intégration des dimensions physique et perceptive du corps ainsi que l'usage qu'ont les danseurs de leur propre forme en relation avec leur environnement. L'approche physique se concentrera sur le squelette, à travers différentes imageries et mises en mouvement, avec une attention particulière accordée à la colonne, au bassin et au crâne. La dimension perceptive invitera à engager le génie des sens. L'intention sera d'étendre l'usage et l'expérience du corps dans sa dimension physique, ses sensations et ses actions. Le Contact Improvisation pourra être mis à contribution.

Scott Smith est aujourd'hui musicien-compositeur et créateur sonore, ayant un long parcours dans la danse, le mouvement et le spectacle. Il conçoit des pièces de spectacle, joue dans des groupes de musique et collabore avec une grande variété d'artistes. Ayant grandi dans le Wichita Kansas, il réside actuellement en Angleterre. Son activité de danseur et de compositeur de danse, de spectacle et de vidéo l'emmène un peu partout à l'étranger.

 

-----------------------------------------------------------------

PLANNING

-----------------------------------------------------------------

LIEUX

La Raffinerie - Rue de Manchester 21, 1080 Brussels

TICTAC art center - Rue E. Carpentier 34, 1070 Brussels

-----------------------------------------------------------------

Steve Paxton: Swimming in Gravity est une collaboration entre Contredanse, Charleroi danse, BOZAR et TICTAC art centre.

La boutique

> La boutique

Nouvelles de danse

  • Le trimestriel d'information et de rĂ©flexion sur la danse

> Les anciens numéros